Aérien

AÉRIEN (AVIATION CIVILE)

De tous les secteurs de transport, le transport aérien est celui qui a connu la croissance la plus impressionnante au sein de l’Union Européenne durant ces vingt dernières années.

En termes de passagers-kilomètres, le trafic aérien a augmenté en moyenne de 7,4% chaque année, de 1980 à 2001. Dans le même temps, le trafic aérien dans les aéroports des quinze États-membres a quintuplé depuis 1970.

Malgré l’impact des attentats du 11 septembre 2001 sur l’ensemble du secteur aérien, une amélioration et une augmentation du trafic aérien sont attendues dans les années à venir.

Suite à la crise majeure ayant frappée le secteur du transport aérien au début des années 1990, les efforts accomplis pour restructurer et déréguler le trafic le marché Européen ont permis aux compagnies aériennes d’opérer à nouveau de manière efficiente.

Cependant, il y a une contrepartie à cette reprise : l’augmentation du transport aérien exacerbe les problèmes liés aux niveaux de saturation des aéroports et à la surcharge des systèmes de contrôle du trafic aérien.

Les compagnies aériennes déplorent la fragmentation de l’espace  aérien européen, qui constitue pour elles une source d’inefficacités et de retards majeurs.

Chaque année, les aéroports européens se rapprochent des limites de leurs capacités. La pluparts des aéroports majeurs ont déjà atteint leur point de saturation, limitant ainsi l’accès à de nouvelles compagnies désireuses de concurrencer les transporteurs déjà établis de longue date.

Les défis actuels de l’aérien porte sur la protection de l’environnement. La pollution par passager au kilomètre doit absolument s’améliorer, la FICT est très sensible à ce sujet.